Scarifier le gazon : 2 avantages à connaître absolument

Après les alarmes maison, à l’arrivée du printemps, particuliers et professionnels se ruent pour scarifier des pelouses et des gazons. En effet, le retour du printemps est le meilleur moment pour cela. Mais que représente la scarification du gazon ? Quels sont les avantages de scarifier votre gazon ? Et comment bien scarifier son gazon ?

Scarifier le gazon

Quels sont les avantages de scarifier son gazon ?

Pour donner un meilleur aspect à la pelouse

Premièrement, un bon jardinier qui se respecte doit forcément s’adonner à la scarification de sa pelouse. Effectivement, scarifier sa pelouse permet de l’aérer.

En fait, au fil du temps, la pelouse peut se dégrader. Avec les différentes intempéries comme le froid, la pluie et la neige, votre pelouse peut ne pas retrouver son éclat. C’est dans ce sens donc qu’un scarificateur intervient.

Afin de redonner un meilleur aspect à votre pelouse et de le garder vert le plus longtemps possible, la scarification est obligatoire.

En fait, tondre sa pelouse n’est pas toujours suffisant. Car une scarification permettra de toucher le gazon en profondeur et d’enlever toutes les mousses et tous les déchets organiques de la pelouse.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement d’un sacrificateur, vous pouvez aller sur le site www.sacrificateur.net.

Pour rendre la pelouse plus dense et plus résistante

Le fait de scarifier votre pelouse revient à lui détacher de tout type déchets organiques et de mousses. De ce fait, cette scarification permettra de donner un second souffle à votre pelouse.

Votre gazon pourra alors mieux respirer et sera plus apte à résister contre les différentes intempéries, mais également contre les mauvaises herbes, les champignons et les mousses.

En fait, ces mauvaises herbes et ces champignons forment une sorte de barrière à votre pelouse. Cette barrière empêche donc à la pelouse de recevoir l’oxygène et l’eau dont elle a besoin pour mieux se développer.

Ainsi, en ôtant ces déchets organiques, vous donnez à votre pelouse la possibilité de recevoir les éléments nécessaires à sa croissance. Par conséquent, votre pelouse sera plus dense et plus résistante.

Scarifier le gazon

Comment scarifier son gazon ?

Quand scarifier son gazon ?

Généralement, la scarification d’un gazon doit se faire deux fois par an. Si vous le faites moins de deux fois par an, vous risquez de ne pas obtenir les résultats que vous attendez.

Mais aussi, si vous scarifiez votre gazon plus de deux fois par an, vous risquez de l’endommager. Ainsi, le mieux serait de scarifier le gazon au printemps et en automne.

Ce n’est pas comme l’intérieur de votre maison, où l’utilisation de l’aspirateur laveur est plus fréquente.

Comment scarifier son gazon ?

Pour ce faire, pensez d’abord à tondre votre gazon pour le préparer à la scarification. Faites tout de même attention à ne pas trop le tondre à raz. Laissez au moins 3 cm de hauteur.

Ensuite, passez le scarificateur en suivant la longueur de la pelouse puis en suivant sa largeur. Une fois la scarification faite, n’oubliez pas de ramasser tous les résidus pour éviter que votre pelouse ne s’étouffe encore une fois. Pour cela, vous pouvez réutiliser la tondeuse.

Quel scarificateur utiliser ?

Le type de scarificateur que vous allez utiliser dépendra de la surface de pelouse que vous allez travailler. Pour un terrain inférieur à 50 min 2 s, un sacrificateur manuel pourra être utilisé.

Par contre, pour une pelouse s’étendant entre 50 et 500 m2, nous vous conseillons d’utiliser un scarificateur électrique.

Et enfin, pour un terrain ayant une superficie supérieure à 500 m2, il sera nécessaire d’utiliser un scarificateur thermique.

Voilà donc tout ce qu’il faut savoir sur la scarification d’un gazon. Il est nécessaire de scarifier votre pelouse afin de lui donner un meilleur aspect et de la rendre plus résistante.

Aussi, il existe des règles strictes à respecter pour que votre scarification puisse être efficace et pour que votre pelouse reste toujours en bonne santé.