Les 5 critères pour choisir son clavier gaming en 2020

Par rapport à un clavier classique, le choix d’un clavier gaming s’avère bien plus difficile. En effet, il y a de nombreux critères à retenir. Nous avons regroupé pour vous les 5 les plus importants dans cet article.

clavier

Le type de clavier

Tout d’abord, il faut que vous choisissiez entre 3 types de claviers. À savoir le clavier à membrane, le clavier chicklet et le clavier mécanique.

Le clavier à membrane

Ce type de clavier est celui que vous retrouvez le plus sur le marché.

Son nom vient du fait qu’une membrane souple se trouve au-dessus du circuit imprimé. Et lorsque vous appuyez sur une touche, un signal électrique se produit et sera ensuite traité par ce circuit.

Il est silencieux et moins cher. Toutefois, il n’est pas très étanche, pas vraiment durable et n’est pas assez réactif.

La marque Corsair est celle qui propose le plus de claviers gamers à membrane sur le marché. Vous pouvez retrouver ces claviers sur le site claviergaming.net.

Le clavier chicklet

Les touches de ce clavier sont bien espacées entre elles et bien plates. Les PC portables sont, en général, équipés de ce type de clavier.

Rares sont les gamers, voire aucun, qui utilisent le clavier chicklet. Il est trop peu réactif, mais silencieux. De plus, il n’y en a que très peu sur le marché.

Le clavier mécanique

C’est le plus prisé par les gamers. Il est dit « mécanique » du fait que sous chaque touche se cache un interrupteur. On appelle ces interrupteurs des switchs.

Plus la peine d’enfoncer une touche jusqu’à la fin pour que le clavier réagisse. Et c’est cette particularité qui lui confère une frappe bien plus rapide que sur les 2 autres types de claviers.

Certes, il est un peu bruyant et plus cher, mais il est très solide. Question durabilité, c’est le must.

clavier

Les switchs mécaniques

Nous en avons parlé plus haut que les touches sont actionnées grâce aux switchs. Ils permettent de réduire le temps d’activation des touches.

Les switchs les plus présents sur le marché sont ceux de la marque Cherry.

On distingue 3 catégories de switchs : linéaire, tactile et le « clicky ». Chaque catégorie se distingue par la couleur du switch.

Pour activer le premier, vous avez besoin de presser la touche jusqu’à la butée. Il est linéaire vu que, pendant toute l’action, la force de frappe doit être constante.

Il est soit noir soit rouge. Ce type de switch est le plus adapté aux jeux de type FPS.

Le deuxième a besoin d’une frappe moins puissante la première moitié du mouvement et un peu plus la seconde. Il est soit marron soit « clear ». C’est un switch plutôt destiné aux jeux de type MMO.

Le clicky, ou switch tactile avec clic d’activation, est fait pour la saisie. Il émet un petit « clic » pour faire savoir que la touche est active. Il est généralement bleu.

Les touches macro

Une touche macro, ou touche G est une touche programmable pour créer un raccourci. Au lieu de faire plusieurs commandes récurrentes, enregistrez-les sur une seule touche. Ainsi, il vous suffit d’y appuyer pour lancer les suites de commandes.

Cependant, il faut bien veiller à ce que le nombre de touches G, mais surtout leurs dispositions, vous convienne.

clavier

La forme du clavier

Vous avez le choix entre un TKL, un clavier complet ou un hybride.

Le TKL ou Tenkeyless est un modèle compact et portable. Le pavé numérique n’est pas intégré à ce clavier. Il assure alors un minimum d’encombrement.

Le deuxième est doté d’un pavé numérique. C’est un avantage pour les gamers étant donné le nombre de touches supplémentaires qui pourront servir de raccourci.

Il est possible de placer ou d’enlever le pavé numérique avec le dernier.

L’anti-ghosting et n — Key Roll Over

Veillez à bien vérifier les fonctionnalités « gamer » d’un clavier comme l’anti-ghosting et n — Key Roll Over.

On entend par anti-ghosting le fait de pouvoir appuyer sur plusieurs touches simultanément. Et que toutes ces touches sont prises en compte par le contrôleur.

La mention n — Key Roll Over précise qu’il est possible d’appuyer simultanément sur toutes les touches du clavier. S’il est inscrit 10KRO, 10 touches vont donc être prises en compte.