Balais ou aspirateur ? Le combat écolo

Depuis des années je passe le balais chez moi pour réduire ma facture électrique et pour réduire mon empreinte écologique sur l’environnement.

J’ai cependant récemment appris que cette pratique était très peu recommandable et provoquais des allergies à répétition dans les familles concernées dans plus de 50% des cas !

En fait là où l’aspirateur enlève la poussière, le balais la soulève en l’air et le temps que vous fassiez le tour de la pièce la poussière est déjà retombée là où vous avez commencé. Je me suis donc renseigné pour acheter un aspirateur performant et ne consommant que peu d’énergie… C’est grâce au site aspirateursanssac.biz que j’ai pu trouver mon bonheur : un aspirateur Karsher (certes un peu cher à l’achat mais) qui ne consomme presque rien et qui ne pas de bruit (je fais aussi attention à la pollution auditive que je produit pour mes enfants.

Je vous conseille vivement ce site qui m’as énormément aidé dans mes recherches grâce à ses guides et ses tests.

Source : aspirateurs.info

 

Qu’est-ce qu’un télémètre laser ?

La plus part des gens utilisent aujourd’hui des mètres semi-rigide pour prendre leurs mesures de distances sur les chantiers. Pour palier aux erreurs de précision, le télémètre laser semble être la solution toute adaptée. J’en ai acheté un la semaine dernière et je dois avouer que les mesures que je prends sont toutes extrêmement précises (je ‘amuse à mesurer tout ce qui me tombe sous la main en ce moment…).

Je vous laisse une petite vidéo de présentation du produit qui devrais mettre l’eau à la bouche des bricoleurs :

 

Comment reconnaitre une chaise de bureau écolo ?

Vous ne pourrez pas reconnaitre si une chaise de bureau est écolo ou non comme ça. Il y a cependant plusieurs critères que vous devez prendre en compte avant d’acheter, si vous souhaitez que votre achat ne participe pas à polluer d’avantage notre chère planète.

Une chaise de bureau a les mêmes critères que les autres meubles de la maison ou d’un bureau, avec quelques points en plus à regarder :

La distance

Le 1er point à regarder quand vous achetez une chaise de bureau est le lieu de fabrication. Ce point est de plus en plus mis en avant pour les produits alimentaires puisque l’on veut favoriser la consommation des produits locaux, non seulement pour aider les fabricants locaux mais aussi pour réduire la pollution due au transport de ces produits.

chaise de bureau en bois

Alors quand vous souhaitez acheter un meuble, pouquoi ne pas prendre aussi en considération ce critère ? Si votre chaise de bureau met plusieurs milliers de kilomètres à arriver jusque chez vous, combien de litre de carburant a été nécessaire pour la transporter ? N’oubliez donc pas de regarder sur l’étiquette d’où provient votre chaise.

Dans le même registre, vérifiez que le colis est le plus petit possible. J’aime les meubles Ikea (voir ici) pour ses colis plats et peu encombrants. Cela permet de transporter plus pour moins polluer.

Les matériaux

Le second point à regarder est les matériaux de votre chaise de bureau. (Visitez ce site pour voir les comparatifs). Posez-vous la question de la provenance des matériaux et du temps qu’ils vont mettre pour se détruire après l’utilisation. Pourquoi ne pas priviligier les produits naturels comme le tissu ou le cuir, plutôt que le synthétique, comme le bois à la place du PVC pour la structure ? Les parties en plastique peuvent être composées à plus de 50% de matière recyclée. Il existe maintenant des chaises faites à partir de bouteilles en plastique recyclées également.

chaise de bureau en cuir

Un autre élément que l’on néglige souvent est la colle. Prenez un mobilier qui est fait avec de la colle sans solvant, qui pollue énormément et n’est pas bon pour la santé.

La durée de vie

Nous sommes parfois tentés par l’achat d’une chaise peu chère pour des raisons de budget. Mais sachez que la qualité va souvent de paire avec le prix. Si vous achetez une chaise de bureau à moins de 100€ et qu’elle ne tient que quelques mois ou 1 an, vous serez obligés d’en racheter des nouveaux, ce qui vous revient beaucoup plus cher et vous contribuez à la pollution. Que va devenir votre ancienne chaise ? Elle va être brulée ou enterrée quelque part et polluer notre Terre.

Ce critère est très important et on a tendance à le négliger.

Comment transporter ses enfants de manière écolo ?

Mis à part dans les grandes villes où le transport en commun est bien développé, nous avons tous tendance à prendre la voiture pour un rien et surtout quand nous avons des enfants. Il est vrai que c’est un moyen pratique : les enfants sont bouclés dans leur siège auto et n’y bougent plus jusqu’à ce qu’on arrive à destination. Parfois nous le faisons juste pour aller déposer les plus grands à l’école à 2-3 kilomètres de la maison. Tout ceci n’est pas du tout écologique et en plus cela pèse sur le budget essence du foyer.

Voyons voir comment faire pour aller à l’école de manière écolo :

En poussette

Et oui avec une bonne vieille poussette Loola (comme celle-ci), je peux aller partout avec mes enfants. L’idée est que les plus grands marchent pour faire un peu de sport et profiter de l’air pur du matin et que le petit dernier puisse continuer tranquillement sa nuit dans la poussette. J’ai choisi une poussette très maniable et pratique pour aller partout. Sur le chemin que je parcours pour aller de la maison à l’école, je passe par un chemin de campagne avec quelques bosses puis je vais dans le village avec des trottoirs pas très patique. Du coup, le choix de la poussette est primordial.

poussette famille

Il existe aussi des platerformes à fixer sur la poussette pour le grand-frère ou la grande soeur puisse se mettre debout dessus quand les petites jambes commencent à fatiguer. C’est pratique ça aussi et non encombrant.

En porte bébé

Je n’ai jamais opté pour cette solution, mais j’ai vu pas mal de mamans de l’école de mon fils arriver le matin comme ça. Le bébé peut continuer sa nuit lové contre la poitrine de sa maman qui marche avec les grands pour faire un peu d’exercice. C’est une solution idéale quand on a un petit bébé.

En vélo et trottinette

trotinette-junior

Cette solution est idéale quand on a des enfants un peu plus grands ou dès qu’ils maitrisent le vélo à 2 ou 4 roues et / ou la trottinette. Cela les motive à sortir et à avancer vite pour arriver à l’école. Pour ma part, je n’en suis pas à cette étape mais j’ai quand même des doutes sachant que j’ai déjà vu des parents rentrer chez eux, après avoir déposé les momes en classe, porter les vélos et trottinettes et avancer péniblement. En même temps, c’est le prix à payer pour profiter de l’air extérieur, pour ne pas polluer avec sa voiture et pour avoir des enfants en pleine forme.

 

Voilà donc 3 suggestions de transport écolo (voir plus ici) pour ne pas polluer en allant à l’école. Maintenant c’est à vous d’imaginer la solution qui convient le mieux à votre famille et qui permettent de faire de ce chemin quelque chose d’agréable en famille et écolo.

 

Pourquoi et comment recycler les métaux ?

A une époque où une grande sensibilisation du public se fait par rapport au recyclage, les métaux n’échappent pas à cette volonté. Chaque particulier possède chez lui un appareil qu’il n’utilise plus et qui contient différents métaux. A l’instar des bouteilles en plastique, il est donc important de savoir qu’ils peuvent être recyclés.

Les poêles écologiques qui n’ont d’écologiques que le nom

poele

Il est maintenant connu et reconnu que les poêles en téflon ne sont vraiment pas écologiques. Leur mode de fabrication est complètement anti-écologique de par l’utilisation de PTFE (polytétrafluoroéthylène) et de PFOA (acide perfluorooctanoïque d’ammonium). L’impact ne se fait apparemment pas que sur l’écologie ! Des études tendent à prouver que le téflon est aussi mauvais pour la santé (plus d’information ici)même si l’AFSSA (agence nationale française de de sécurité alimentare) n’a pas encore tiré sur la sonnette d’alarme. Quand vous savez que le téflon n’est qu’un revêtement de la poêle et qu’avec l’usure, ils se retrouvent dans vos plats, cela ne rassure pas. Par ailleurs, l’usure de ces poêle est régulière et rapide. Il faut donc changer ses poêles de manière assez répétitive et c’est en ce point que l’impact écologique est aussi important.

Les fabricants de poêle voyant leur marché perdre de la vitesse ont décidé de sortir toute une série de poêles écologiques. Ils ont changé le revêtement pour proposer un revêtement céramique qui fait moins peur parce que moins chimique par exemple. Et pourtant, la fabrication d ‘une poêle en céramique utilise les mêmes polluants et comporte des nano-particules, ce qui soulève aussi de grandes inquiétudes sanitaires.

Et pourtant, elles nous attirent vraiment parce qu’elles ont l’air saine. Regardez les poêles présentées ici. Elles ressemblent aux bonnes vieilles poêles de nos grands-mères qui vivaient tout de même à une époque où l’on faisait moins la course à la rentabilité, aux produits merveilleux. Et pourtant, elles ne sont pas super écologiques.

Méfiez-vous des poêles en aluminium et en cuivre surtout pour leur impact sanitaire.

Alors quelles poêles choisir ?

Il faut vous orienter malheureusement encore vers des poêles qui ne sont pas anti-adhésives. Je sais, c’est pénible, la vaisselle et la cuisine sont plus dures à faire mais quand on se soucie de son impact sur l’environnement, on va jusqu’au bout.

Voici la liste des poêles que vous pouvez acheter sans réel souci écologique :

  1. les poêles en fer
  2. les poêles en acier
  3. les poêles en fonte
  4. les poêles en inox

Je n’ai qu’un mot à dire : faites le bon choix et vous ne serez pas déçu !

Fabriquer une lampe à partir d’une bouteille

Sigle-recyclage

 

Voici une vidéo pour vous aider à transformer des vieilles bouteilles en plastique en lampes personnalisées. L’idée est incroyable et toutes les étapes sont très bien expliquées. Non seulement vous aurez de nouvelles lampes pas chères mais en plus vous avez fait une action écologique.

 

Une autre idée pour recycler une bouteille : ici.

2 idées pour recycler ses livres

Que faites-vous des vieux magazines ou des vieux livres ? C’est vrai que l’on peut les mettre dans la poubelle jaune pour le recyclage mais j’ai trouvé encore mieux. Pourquoi ne pas en faire des chaises ou une table comme sur ces photos ? C’est joli en plus et vous avez contribué à recycler plusieurs kilos de papier.
recycler magazine

 

table_livres

Si vous voulez recycler vos bouteilles en plastique, c’est par ici.

Comment recycler une bouteille d’eau ?

Si vous continuez à acheter des bouteilles en plastique, parce que vous ne pouvez pas faire autrement, pensez à les recycler. Voici un exemple génial : recycler une bouteille en balai.

recycler bouteille

 

En plus vous n’avez pas besoin de grand chose, juste d’une bouteille usagée, de fil de fer, d’une paire de ciseaux et un bâton en bois.

 

Si vous voulez recycler des vieux livres, regardez.